Devenir riche : augmentez votre Reste à vivre


argent

Désolé pour les dernières semaines de ne pas avoir publié un article chaque lundi, c’est une erreur désormais terminée. Aujourd’hui, je souhaite vous aborder un enjeu intéressant pour quiconque souhaite devenir riche : le reste à vivre

Entreprises : dépenses fixes vs dépenses variables

Dans le monde de l’entreprise, les dépenses se classent en deux catégories :

– Les dépenses fixes : dépenses qui doivent avoir lieu indépendamment de l’activité. Par exemple le paiement du loyer, l’amortissement des machines…

Les dépenses variables : dépenses corrélées au niveau de production. Par exemple l’achat de matières premières pour fabriquer vos produits, vos dépenses marketing…

A noter : une dépense fixe devrait plutôt être appelée « dépense variable illiquide » en langage boursier. En effet, toute dépense fixe peut être variabilisée quoique difficilement Par exemple si vous avez un bureau et que vous vendez 0 euros un mois vous devez payer le loyer. Mais rien ne vous interdit de déménager et de prendre plus petit par la suite… Si vous avez une femme de ménage, rien ne vous interdit de passer par un prestataire de service pour pouvoir diminuer les heures de prestations si votre activité diminue.

Particuliers : Dépenses contraintes vs dépenses discrétionnaires

Chez les particuliers, on parle désormais de dépenses contraintes et de dépenses discrétionnaires

– Dépense contrainte : dépense obligatoire : loyer, nourriture, impôts, amortissement de votre voiture…

– Dépenses discrétionnaires : dépenses que vous réalisez selon vos propres envies. Exemple : vêtements, vacances…

Tout comme dans les entreprises, aucune dépense contrainte n’est réellement contrainte, toute dépense contrainte peut être supprimée mais ca prend un certain temps. Par exemple, vous pouvez déménager, revendre votre voiture pour une autre, plus économique…

Maintenant qu’on a posé les bases, attaquons le vif du sujet : comment devenir riche

 

Devenir riche : augmenter votre reste à vivre

Le sentiment de richesse ne dépend pas de vos revenus, mais de la liberté d’utiliser vos revenus selon vos propres envies. Voici un exemple :

– Jacques : cadre dynamique, 6 000 euros par mois. Divorcé, il verse 1 000 euros de pension alimentaire à son ex-femme. Il paie 1 500 euros par mois de loyer, 1 500 euros d’impôts sur le revenu et 1 000 euros pour rembourser sa voiture.

– Philippe : informaticien dans le privé, 2 000 euros par mois. Il paie 500 euros par mois de loyer, 200 euros d’impôts et 300 euros pour sa voiture

Jacques gagne 3 fois plus que Philippe mais dispose comme lui de 1 000 euros par mois de disponible. Jacques n’est donc pas plus riche que Philippe car son reste à vivre est le même

 

Reste à vivre = Revenus – Dépenses contraintes

 

Autre paramètre à prendre en compte : le pourcentage du reste à vivre.

La richesse est quelque chose à la fois d’objectif (l’argent nécessaire pour bien vivre) et subjectif. Une étude a montré que les Français estiment, indépendemment de leurs revenus, devoir gagner 575 euros par mois en plus pour bien vivre. Cela signifie que chacun se compare à ses proches et définie son bien vivre comme le standard de vie immédiatement supérieur au sien. Bien vivre pour quelqu’un de précaire c’est peut-être manger 3 repas par jour et avoir un CDI au SMIC. Bien vivre pour quelqu’un de plus aisé, c’est peut-être pouvoir partir plus souvent en vacances et épargner.

Bref, être riche est aussi quelque chose de subjectif. Or votre subjectivité dépend de vos revenus. Les amis de Jacques sont sans doute bien plus riches que ceux de Philippe. Calculons le ratio de reste à vivre

– Jacques : (1000€ / 6000€) = 17%

– Philippe : (1000€ / 2000€) =50%

On le voit, Jacques, de premier abord en situation enviable (cadre à 6 000€ net par mois, soit 92KE par an) est en situation précaire en réalité. Son reste à vivre est faible, le moindre accident de parcours le mettra sur la paille.

Il faudrait à Jacques une perte de revenu minime (17%) pour le mettre sur la paille, contre 50% pour Philippe. Enfin, jacques doit être frustré que son revenu personnel ne soit pas en adéquation avec sa situation sociale.

Synthèse

Les ménages peuvent dépenser leur argent de façon contrainte ou discrétionnaire. Pour devenir riche, il faut limiter au maximum vos dépenses contraintes, pour augmenter votre revenu disponible, exprimé à la fois en valeur absolue (son montant en euros) et sa proportion (part de votre revenu disponible par rapport à votre salaire total)

Prenons un exemple :

– Isabelle, cadre en assurance, gagne 2 000 euros par mois et dispose de 800 euros de revenu disponible soit 40%. On lui propose une promotion à Paris, à 2 500 euros par mois

Pour garder un niveau de richesse similaire, il lui faudra garder un même ratio de revenu disponible. Regardons ses dépenses maximales

– Actuellement : 2 000€ * 60% = 1 200€

– A Paris : 2 500€ * 60% = 1 500€

Isabelle ne devra accepter sa promotion que si elle estime pouvoir limiter ses dépenses à 1 500€ par mois. Si sa promotion implique à standing égal de devoir payer 350€ de loyer en plus, le jeu n’en vaut pas la chandelle.

Bref, vous avez sans aucun doute compris l’importance du revenu disponible. Mais comment limier les dépenses contraintes pour augmenter les revenus disponibles ?

 

Gagner plus : la fausse bonne solution

Certaines personnes, confrontées à des problèmes d’argent pensent que gagner plus résoudra tous leurs problèmes. Il est vrai que plus on a d’argent, plus la vie est facile. Mais c’est en mon sens une fausse bonne idée.

En effet, on a souvent tendance à adapter ses dépenses à ses revenus, et donc au final si vous gagnez plus vous dépenserez… plus. Vous paierez plus d’impôts aussi. D’où le fait que la majorité des français indépendamment de leurs revenus estiment ne gagner pas assez.

Attention je ne dis pas que gagner plus n’est pas bien. Mais gagner plus n’est pas suffisant si vous ne savez pas gérer correctement votre argent derrière. Gagner plus pour dépenser la totalité de l’augmentation de vos revenus pour une voiture haut de gamme ne vous rend pas riche, mais pauvre.

Limiter vos dépenses

La solution pour augmenter vos revenus disponibles est de limiter vos dépenses contraintes au maximum.  Je vous donne un exemple personnel : moi

Actuellement, je vis de façon simple :

– Colocation dans un appartement en Chine

– Pas de voiture

– Très peu de possessions matérielles : téléphone d’entrée de gamme à recharge…

Mes dépenses contraintes sont d’environ (hors impôts)

– Logement: 75 euros par mois

– Nourriture : 100 euros par mois

– Dépenses de fonctionnement de mes sites web : 200 euros par mois

– Emprunt étudiant : 600 euros

J’ai limité mes dépenses contraintes sont d’environ 1000 euros par mois (ce qui me plombe, c’est mon emprunt étudiant…) Pour moi c’est quelque chose de très important de limiter mes dépenses fixes, pour pouvoir ensuite regagner ce qui est le cœur d la richesse : la liberté (de faire ce que l’on veut et dépenser comme on veut)

Je préfère dépenser des hôtels en  voyage, des taxis pour me déplacer ou des restaurants pour manger que d’avoir des dépenses fixes. Mes dépenses sont sans doute aussi élevées en me déplaçant en taxi qu’en ayant une voiture (quoique sans doute pas : une voiture coûte en moyenne 6 000 euros par an) mais si demain, mes revenus se tarissent, je peux arrêter le taxi du jour au lendemain vivant dans un endroit pratique d’accès. Si vous avez construit votre vie autour de votre voiture, cela vous sera difficile de vous en passer.

Conclusion

Pour devenir plus riche, limitez au maximum vos dépenses contraintes. Pour cela, vous pouvez rechercher à gagner plus, mais ce n’est pas suffisant en soit, car tout revenu supplémentaire est dépensé si on n’y prête pas attention : hausse du niveau de vie, impôts…

Préférez vivre simplement et limiter au maximum vos dépenses contraintes pour rester libre dans votre gestion de vos comptes.

– Mutualisez vos dépenses : covoiturage, colocation

– Préférez acheter cash qu’à crédit (pas de dette mensuelle)

– Evitez la voiture quitte à payer plus cher un loyer en centre-ville (je pense me contenter d’un scooter électrique et de taxis + location de voiture lorsque je rentrerai en France)

– Limitez vos engagements et vos abonnements au maximum

Gardez un reste à vivre suffisant (en valeur absolue mais aussi exprimé sous forme d’un pourcentage) pour être à l’abri d’un coup dur de la vie et de rester seul maître à bord de vos finances.

Cet article est désormais terminé. J’espère qu’il vous a plu. Si vous souhaitez lire plus de conseils sur la gestion de l’argent et des finances, je vous invite à lire mon livre « Améliorez votre pouvoir d’achat et devenez riche« 

Bonne journée à vous

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

CommentLuv badge

Comments links could be nofollow free.

Stratégie Argent
Top